25
Jan
2016

Dis-moi pas que c’est pas vrai.

– « Mais puisque je te dis qu’elle était là quand je suis arrivée ! »

 

– « C’est pas toi qui l’a déplacée, elle était exactement ici ?! »

 

– « Mais oui, j’te dis ! C’est ça qui m’a étonnée ! »

 

– « Et Claudette, elle a rien vu non plus ? »

 

– « Bah je sais pas… Claudette ! T’as vu comment ça s’est passé ? »

 

– «  Mais non, et pourtant je suis arrivée 10 minutes en avance ; je voulais passer au pressing avant de venir et finalement il était fermé – à 9h45 il n’était toujours pas ouvert, tu te rends compte ?! – et du coup j’étais là tôt. Mais j’ai rien vu. »

 

– « C’est une nouvelle, j’en suis sûre… »

 

–  » Tu te souviens, je t’avais dit qu’il y avait un groupe de nouvelles qui était arrivé! »

 

– « Ah mais moi je pensais que tu parlais de celles du mardi! »

 

– « Non non, il y en a d’autres aussi le jeudi! »

 

– « Mais tu vas te mettre où toi du coup si t’as pas ta place ?! Tu veux qu’on se serre ?  Regarde, si je me colle à Claudette, on tient à 3 ici ! »

 

– « Non je vais me mettre dans le fond tant pis… »

 

– « Non pas dans le fond !!! »

 

– « Mais non !! Elle a raison Claudette, pas dans le fond, c’est pas ta place !! »

 

– « À partir d’aujourd’hui, je n’ai plus de place… »

 

 

 

Janvier 2016 – Mon club de sport – 3 dames constatant avant le début d’un cours qu’une serviette a été posée à leur place attitrée.

Vous aimerez aussi

Miroir, mon beau miroir.
Manuel de survie dans mon club de gym (2/2)
Manuel de survie dans mon club de gym (1/2)

1 Response

Laisser un commentaire