15
Oct
2014

Manuel de survie dans mon club de gym (1/2)

Aerobic guys!

 

Je n’ai pas une nature de sportive. J’en faisais peu pendant mon enfance, encore moins pendant mon adolescence et plus du tout devenue jeune adulte.

Et puis un jour je m’y suis mise.

Et puisqu’à défaut d’avoir un ADN d’athlète, j’ai un peu de volonté, je vais maintenant dans un club de sport environ 3 fois par semaine. Depuis plus de 10 ans. Le même.

J’ai donc eu le temps d’en découvrir les us et coutumes, les règles, officielles ou tacites et d’en connaître ses pièges.

Voici la 1ère partie des fondamentaux à connaître :

 

1) Se faire à l’idée qu’une fois sur deux, ton prof est mieux épilé que toi. (tu verras, au début c’est déstabilisant puis on s’y fait.)

 

2) Bien choisir son voisin lorsqu’on s’installe à une machine. Car un club de sport, c’est des odeurs. Plus ou moins fortes, plus ou moins persistantes. Et quand on ne fait pas attention, on peut vite se retrouver à pédaler pendant 25 minutes à côté d’un kebab à l’ail (c’est une image).

Je préconise donc d’éviter les hommes poilus (odeur), les hommes trop vieux (pardon mais souvent odeur) et les hommes trop couverts (car ils veulent transpirer un max et du coup, odeur)

En gros, choisissez plutôt une jeune femme qui sentira toujours meilleur. (même si attention au n°3)

 

3) Choisir une jeune femme comme voisine, c’est bien. Choisir une jeune femme pas trop canon comme voisine, c’est mieux. Qui a envie de se retrouver à côté de Gisele Bundchen en cours d’abdo-fessiers ?

 

Gisèle YogaPas moi.

 

4) Ne pas être trop sensible : Qui dit salle de sport, dit vestiaire. Et qui dit vestiaire, dit nudité. Il ne faut donc pas être troublé à l’idée de voir des corps nus.

Sauf que contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sont pas (jamais) les plus jolis corps qui se dénudent. Alors effectivement, le corps de Denise, 79 ans, ce n’est pas forcément ce que tu as envie de voir au réveil mais en même temps, on passera tous un jour par là…

 

5) Laisser son amour-propre au vestiaire. Car difficile de garder fière allure durant cet exercice:

Exercice fessiers

Celui-ci:

exercice-grand-fessier

Ou encore celui-là (surtout si tu es raide comme un piquet. C’est mon cas)

Exercice abdos

 

 

6) Et dernier conseil; quand tu fais la photo de ta carte de membre, apprête-toi un minimum car elle risque de te suivre très longtemps.

(En gros, ne fais pas comme moi qui ai posé APRÈS mon footing, avec les cheveux sales, devant la webcam de l’accueil, photo que je me traîne depuis 2008)

 

photo carte club gym

Edit: la 2ème partie du Manuel de Survie en club de sport est à découvrir ici !

Ça vous a plu ? Alors likez, commentez, partagez !

Vous aimerez aussi

Dis-moi pas que c’est pas vrai.
Miroir, mon beau miroir.
Manuel de survie dans mon club de gym (2/2)

10 Réponses

  1. moi j’ai trouvé la parade,j’ai acheté un tapis de course,un velo d’appartement, un dvd de fitness et hop sport a la maison 🙂 bon pas toujours evident avec les enfants autour mais on s’y fait (pis quand ils se sont cassés la figure 2 ou 3 fois sur le tapis de course,en general ils s’éloignent)

  2. Pingback : Dorothée Kristy Manuel de survie dans mon club de gym (2/2) ⋆ Dorothée Kristy

  3. Pingback : Dorothée Kristy Yanis au Pays des Merveilles ⋆ Dorothée Kristy

  4. Pingback : Dorothée Kristy Manuel de survie en atelier d'éveil pour enfants ⋆ Dorothée Kristy

Laisser un commentaire