14
Mai
2015

Uber vs Taxis : mon analyse socio-politique.

Alors que le débat faisait rage il y a quelques mois dans les dîners mondains et autres plateaux télé, je n’avais pas voulu prendre parti.

Je n’aime pas faire les choses dans la précipitation ni donner mon avis sans avoir eu le temps d’appréhender vraiment un sujet, d’écouter les arguments de chacun, d’en peser le pour et le contre.

Après avoir fait appel à plusieurs reprises à un véhicule Uber ces derniers jours, je peux maintenant vous délivrer une analyse que j’ai voulu précise, impartiale et fondée:

 

 

TAXI:

odeurs de « sueur-sapin désodorisant-sueur-clope-sueur« , sièges qui collent, chauffeurs acariâtres *, 12 euros au compteur en début de course, chemins à rallonge, les « Grosses têtes » en BO.
UBER:

chauffeur sympa, rasé, qui sent bon, qui t’offre des Krema, te demande ta station préférée, arrive à l’heure, dit « bonjour », « au revoir » et même « merci ».

CONCLUSION:

Taxi = Grosse bouse

Uber = Bienvenue !

 

 

 

*spéciale dédicace à toi charmant chauffeur qui avait refusé de sortir ma valise du coffre lorsque j’étais enceinte car je reprends tes mots « tu n’étais pas payé pour ». Cœur sur toi. Forever.

 

Ça vous a plu ? Alors likez, commentez, partagez !

Laisser un commentaire